Le Premier Forum consacré aux Automobiles Françaises - The First French Cars Forum
 
AccueilPortailFAQRèglementRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionConcours de Design

Partagez | 
 

 [Zoom]*Ayrton Senna, la légende*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Le Français d'en Haut d'Or
avatar

Nombre de messages : 17653
Age : 27
Voiture(s) : Xantia Milllésime 2000 2.0 110ch;Saxo Entr.; Twingo I
Localisation : Waterford (IRL), Lille
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: [Zoom]*Ayrton Senna, la légende*   Lun 16 Juil 2007 - 11:52

Bravo ! AYRTON SENNA (1960-1994), LA LEGENDE Bravo !



par Denis


Le Brésilien était une légende de son vivant, mais à l'image de Jimmy Clark 26 ans auparavant, sa mort l'a transformé en mythe. Ayrton Senna da Silva était surtout un pilote extraordinairement rapide, capable plus que quiconque de tout donner en qualification. Son record de poles-positions fut très difficile à égaler et ce n'est qu'une juste récompense pour lui. Seul Michael Schumacher fit mieux, avec 68 poles positionsen 249 GP. 65 pour le brésilien, en seulement 161 GP. Il débute en F1 en 1984 après avoir écœuré la concurrence en Formule Ford puis en F3 en Grande-Bretagne. Sur une modeste Toleman il va parfois tirer son épingle du jeu, comme à Monaco où sous le déluge il va fondre sur le leader Alain Prost avant que la course ne soit stoppée. Sa désillusion fut terrible mais Monaco sera dès lors son terrain de jeu privilégié. De 1987 à 1993 (sa dernière participation) il ne laisse échapper la victoire qu'une fois, en 1988 sur une énorme erreur de pilotage alors qu'il a plus de 50 secondes d'avance sur tout le monde ! Une précision infaillible dans les virages, sa monoplace passait toujours au même endroit, au milimètre près.


En intégrant l'écurie Lotus en 1985 il dispose d'une voiture compétitive et remporte ses premiers succès et ses premières poles. Il finit 4ème des championnats 1985 et 1986. C'est aussi à cette époque qu'il se frotte à Nigel pour la victoire. Au GP d'Espagne 1986 il bat Nigel pour 14 millièmes de seconde, le plus petit écart de toute l'histoire du championnat du monde! En 1987 intervient le premier clash entre les deux supers pilotes à Spa. Nigel rate son envol et lorsqu'il essaie de repasser le Brésilien c'est l'inévitable accrochage. Nigel revient furieux aux stands et s'en va frapper le pauvre pilote Lotus là où ça fait vraiment mal! Tout ceux qui ont participé à la scène sont consternés, et 1987 verra régulièrement les deux pilotes s'affronter directement sur la piste.

En 1988 il passe chez Mc Laren, et dispose dès lors de l'arme absolue : il enchaîne les victoires et les titres. Au GP du Portugal 1989, Nigel sort à nouveau Ayrton de la route, alors qu'il roule disqualifié (sous drapeau noir depuis de nombreux tours!). Il est écrit que, puisque ni l'un ni l'autre ne veut céder, cela se finisse régulièrement dans le mur ou le bac à sable! Pourtant, lors du GP d'Espagne 1991, aucun des deux ne quittera la piste lorsque Nigel dépasse Ayrton au bout de la ligne droite des stands. Après un roues contre roues hallucinant de plus de 500 m, le Britannique sort vainqueur du duel. Cet instant de grâce reste sans aucun doute l'un des moments les plus forts de la décennie et laisse aux livres d'histoire une image inaltérable du combat sportif en F1.

En 1992 il n'y a pas de match, tellement la Williams-Renault de Nigel ridiculise la concurrence. L'histoire retiendra que la dernière confrontation entre les deux grand rivaux se termine… dans le décor! A Adélaide, pour ses (premiers) adieux à la F1, Nigel est heurté par la voiture d'Ayrton et les deux champions du monde doivent abandonner. En 1993 Ayrton est à deux doigts de rejoindre Nigel aux Etats-Unis. En effet, quelques jours avant le Britannique, il essaie une monoplace du team Penske, avant d'annoncer finalement qu'il disputera le championnat du monde de F1 avec Mc Laren. Convaincu que la Williams est la seule voiture qui puisse le faire remporter un quatrième titre, il quitte Mc Laren pour l'écurie de Widcott à la fin de l'année et pousse ainsi Prost à la retraite.

1994 commencera par deux scores nuls avant le dramatique week-end d'Imola. Extrêmement choqué par la disparition de Ratzenberger lors des qualifications, il avouerait alors ne pas vouloir disputer la course le lendemain. Mille fois hélas, il s'exécute en tant que pilote professionnel. Il se tue en sortant de la piste au virage du tamburello. Il était bien sûr en tête… Sa mort sera vécue comme un drame national au Brésil où il était perçu comme une véritable icône.

Grands Prix : 161 départs (162 participations)
Victoires : 41
Points marqués : 614
Poles Positions : 65
Podiums : 80
Meilleurs Tours en course: 19
Débuts en F1 : 1984 — Grand Prix du Brésil à Jacarepagua (Résultat : abandon)
Première victoire : 1985 — Grand Prix du Portugal à Estoril
Première pole position : 1985 — Grand Prix du Portugal à Estoril
Dernier GP disputé : 1994 — Grand Prix de Saint-Marin, à Imola (Résultat : accident mortel)



Florilège des batailles Senna-Prost

Senna dit bonjour à Prost avant le départ
Dernier tour d'Ayrton Senna

Les derniers tours en direct
_____________________________________________________________________
Youtube
Wikipedia
jesuismort.com
senna.globo.com
Legenda

_________________

Merci à Antoine pour cette magnifique signature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Zoom]*Ayrton Senna, la légende*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ayrton SENNA
» 1er Mai en souvenir de Ayrton Senna Da Sylva ...
» Les exploits d’Ayrton Senna
» Ayrton Senna da Silva - Hommage...
» Ayrton Senna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Belles Françaises :: Le Monde Automobile :: Circuit :: F1-
Sauter vers: